Contenu

2 sites identifiés RAMSAR dans le VAR

Un traité intergouvernemental

La convention de Ramsar sur les milieux humides est un traité intergouvernemental adopté le 2 février 1971 à Ramsar en Iran. Entrée en vigueur en 1975, elle regroupe aujourd’hui 170 pays. Elle engage les Etats membres à la conservation et à l’utilisation durable de leurs milieux humides, et prévoit la création d’un réseau mondial de zones humides d’importance internationale : les sites Ramsar. À l’origine, ce réseau a été établi en faveur de la conservation des populations d’oiseaux d’eau. Aujourd’hui, il est en constante extension à travers le monde pour conserver et gérer durablement les milieux humides au patrimoine écologique inestimable.

La convention définit largement les milieux humides qui relèvent de sa mission : marais et marécages, lacs et cours d’eau, prairies humides et tourbières, oasis, estuaires, deltas et étendues à marée, zones marines proches du rivage, mangroves et récifs coralliens, sans oublier les sites artificiels tels que les bassins de pisciculture, les rizières, les réservoirs et les marais salants.

La désignation de sites au titre de la convention de Ramsar constitue un label international qui récompense et valorise les actions de gestion durable de ces zones et encourage ceux qui les mettent en œuvre.

Des surfaces conséquentes en FRANCE, et notamment en région PACA

La France compte, au 2 février 2020, 50 sites Ramsar pour une superficie de plus de 3,6 millions d’hectares dont 86 000 hectares en PACA (sur 3 sites dont La Camargue à cheval sur l’Occitanie avec 85 000 hectares !).

2 sites identifiés RAMSAR dans le VAR

Les salins d’Hyères avec 900 hectares
n°31 - code RAMSAR 1838 - zone humide côtière et ancien salin
date : 15/09/2008

Les étangs de Villepey avec 255 hectares
n°30 - code RAMSAR 1836 - lagune méditerranéenne
date : 15/09/2008

Illustration :

http://www.conservatoire-du-littoral.fr/siteLittoral/110/28-etangs-de-villepey-83_var.htm