Contenu

Alerte sécheresse renforcée sur le bassin versant de l’Argens et de l’Agay

 

Situation hydrologique dégradée

L’état d’alerte sécheresse renforcée sur le bassin versant de l’Argens et de l’Agay conduit à des mesures de restriction de l’usage de l’eau pour 73 communes du département.

 

La situation hydrologique du bassin versant s’est en effet dégradée, les débits des trois stations de suivi sont passés sous le seuil d’alerte et l’un deux sous le seuil d’alerte renforcée pendant plus de 7 jours consécutifs, des situations d’écoulements non visibles et d’assecs ont également été observées lors de la campagne d’observatoire national des étiages de l’Office Français de la Biodiversité de juin 2021.


Arrêté préfectoral sécheresse Argens et Agay (format pdf - 2.4 Mo - 08/07/2021)
Communiqué de presse Alerte sécheresse renforcée sur le bassin versant de l’Argens et de l’Agay (format pdf - 53.7 ko - 12/07/2021)

 

Les communes concernées par cet arrêté, sur la totalité de leur territoire communal sont :

ADRETS-DE-L’ESTEREL(LES),
AMPUS,
ARCS (LES),
AUPS,
BAGNOLS-EN-FORET,
BARGEMON,
BARJOLS,
BESSE / ISSOLE,
BRAS,
BRIGNOLES,
BRUE-AURIAC,
CABASSE,
CALLAS,
CAMPS-LA-SOURCE,
CANNET-DES-MAURES (LE),
CARCES,
CELLE (LA),
CHATEAUDOUBLE,
CHATEAUVERT,
CLAVIERS,
CORRENS,
COTIGNAC,
DRAGUIGNAN,
ENTRECASTEAUX,
ESPARRON,
FIGANIERES,
FLASSANS-SUR-ISSOLE,
FLAYOSC,
FORCALQUEIRET,
FOX-AMPHOUX,
FREJUS,
GARDE-FREINET (LA),
GAREOULT,
GONFARON,
LORGUES,
LUC (LE),
MAYONS (LES),
MAZAUGUES,
MONTFERRAT,
MONTFORT / ARGENS,
MOTTE (LA),
MUY (LE),
NANS-LES-PINS,
NEOULES,
OLLIERES,
PONTEVES,
PUGET / ARGENS,
ROCBARON,
ROQUEBRUNE / ARGENS,
ROQUEBRUSSANNE (LA),
ROUGIERS,
SALERNES,
SEILLANS,
SEILLONS-SOURCE-D’ARGENS,
SILLANS-LA-CASCADE,
ST-ANTONIN-DU-VAR,
ST-MARTIN-DE-PALLIERES,
ST-MAXIMIN,
ST-PAUL-EN-FORET,
ST-RAPHAEL,
STE-ANASTASIE-SUR-ISSOLE,
TARADEAU,
TAVERNES,
THORONET (LE),
TOURTOUR,
TOURVES,
TRANS-EN-PROVENCE,
VAL (LE),
VARAGES,
VERDIERE (LA),
VIDAUBAN,
VILLECROZE,
VINS-SUR-CARAMY.

Il convient notamment d’appliquer les mesures suivantes :

Mesures générales (hors usage agricole, hors prélèvements par des canaux)
Arrosage des pelouses, espaces verts, fleurs et massifs floraux, arbres et arbustes, jardins potagers, jardins d’agrément Interdiction d’arrosage à toute heure
Arrosage des stades et espaces sportifs de toute nature Interdiction d’arrosage à toute heure à l’exception des terrains d’honneur
Arrosage des golfs (*) Interdiction d’arroser les golfs
Les greens pourront toutefois être préservés, sauf en cas de pénurie d’eau potable, par un arrosage réduit au strict nécessaire entre 19h00 et 9h00 et qui ne pourra représenter plus de 30% des volumes habituels
Lavage des véhicules, bateaux
et engins nautiques motorisés ou non, des voiries, terrasses et façades
Interdiction de lavage sauf impératif sanitaire
Piscines et spas Remplissage et mise à niveau des piscines et spas privés interdit
Mise à niveau autorisée pour les piscines et spas accueillant du public
Jeux d’eau À l’exception de ceux à eau recyclée, les jeux d’eau sont interdits sauf raison liée à la santé publique
Plans d’eau de loisir, bassins Remplissage et mise à niveau des plans d’eau et bassins interdits
Fontaines Fermeture de toutes les fontaines
Cette mesure peut être aménagée pour des raisons de santé publique.
Usages industriels dont Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) Arrêt des prélèvements
à l’exception des établissements qui bénéficient d’un arrêté préfectoral comportant des prescriptions relatives
aux économies d’eau à réaliser en cas de sécheresse (**)
Mesures pour les prélèvements par canaux
Débit dérivé dans le canal limité à la satisfaction des usages prioritaires (santé, sécurité civile, approvisionnement en eau potable)
Arrosage interdit
Mesures de limitation relatives aux usages agricoles
Interdiction d’arrosage
à l’exception des cultures maraîchères, des cultures arrosées par micro-aspersion ou par goutte à goutte, des cultures en godet, des semis sous couvert, des jeunes plants et micro-plants (reprise) en micro-mottes, des pépinières, des cultures spécialisées et des productions de semences,
dont l’arrosage est autorisé de 19h à 9h

Les restrictions et limitations des usages de l’eau sont décrites dans le plan d’actions sécheresse du Var.

 

Ne sont pas concerné(e)s par ces mesures :
> Les usages prioritaires de l’eau comme ceux liés à la santé (abreuvage des animaux, dispositifs d’abattage des poussières en carrières, etc), à la salubrité (opérations de nettoyage ne pouvant être reportées par exemple), à la sécurité civile (eaux d’extinction des incendies par exemple), à l’alimentation en eau potable et à la préservation des écosystèmes aquatiques.
> Les réserves constituées hors période de sécheresse et non situées sur un cours d’eau ni aux organisations collectives d’irrigation (associations syndicales, collectivités, groupements d’agriculteurs, OUGC) qui bénéficient d’un règlement de service agréé par le service de la police de l’eau de la DDTM, prévoyant des mesures spécifiques de gestion en période de sécheresse.

> Les cultures arrosées par micro-aspersion ou par goutte à goutte, aux cultures en godet, aux semis sous couvert, aux jeunes plants et micro-plants (reprise) en micro-mottes et aux pépinières, ni aux cultures spécialisées et aux productions de semences.

Relevés des compteurs et report des opérations exceptionnelles
Les relevés des compteurs sont effectués à fréquence bimensuelle. La réduction des prélèvements s’appliquera à partir des données des derniers relevés effectués et, le cas échéant, de la déclinaison mensuelle de l’autorisation administrative, et ce quel que soit le mode de prélèvement.

Les opérations exceptionnelles génératrices d’eaux polluées ou consommatrices d’eau sont reportées (exercices incendies, opérations de nettoyage à grande eau) sauf impératif lié à la salubrité ou à la sécurité publique.

Le non-respect des mesures édictées au titre du présent plan d’action sécheresse fait encourir au contrevenant une amende de 5ème classe (1500 Euros).

Pour les autres communes
À l’exception du bassin versant du Real de Jouques et du Béarn concernant la commune de Rians qui a été placé en crise, les autres communes du département sont maintenues en situation de vigilance où il est fortement recommandé d’adopter une gestion économe de la ressource en eau, en limitant sa consommation d’eau notamment sur les usages secondaires.
Les maires peuvent par ailleurs prendre, par arrêté municipal, des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale, dans l’objectif de satisfaire en priorité l’alimentation en eau potable des populations.

Tous les arrêtés préfectoraux "Sécheresse" sont consultables :

Cette année 2021, le Var est en vigilance sécheresse

La vigilance et la gestion économe de la ressource en eau est l’affaire de tous.

 



Ouvrez un compte Twitter
Les services de l’État dans le Var sont présents sur Twitter. Inscrivez-vous au fil d’actualité en suivant le compte @Prefet83

 


Les services de l’État dans le Var sont présents sur Facebook. Connectez-vous sur le compte www.facebook.com/Prefet83

 

Marianne
Enregistrez l’adresse du portail www.var.gouv.fr sur vos pages

 


Contactez les services de l’État par courriel

 


Enquête qualité web 2021. 5 minutes de réponses pour améliorer le portail de l’État…