Salle de presse

Contenu

Alerte sécheresse sur le bassin versant de l’Argens et de l’Agay

 

73 communes du bassin versant de l’Argens et de l’Agay sont en alerte sécheresse par arrêté préfectoral du 20 mai 2022 qui précise les mesures de restriction de l’usage de l’eau.

 

Par arrêté préfectoral du 20 mai 2022, le préfet du Var déclare l’état d’alerte sécheresse dans la zone A pour la partie du bassin versant de l’Argens et de l’Agay.
Arrêté préfectoral du 20 mai 2022 - Alerte sécheresse sur le bassin versant de l’Argens et de l’Agay (format pdf - 3.2 Mo - 20/05/2022)

En effet, la situation hydrologique du bassin versant s’est dégradée, les débits des stations de suivi sont passés sous le seuil d’alerte pendant plus de 7 jours consécutifs et les prévisions météorologiques indiquent la persistance d’un temps sec et chaud.

 



Cet arrêté concerne 73 communes du Var

 



Les mesures de restriction de l’usage de l’eau

(*) Ces mesures peuvent être adaptées selon les contraintes locales pour la préservation de l’alimentation en eau potable.
Les réserves, dans les golfs alimentés par une autre ressource que l’eau potable ou le prélèvement dans les nappes, sont librement utilisables par les golfs.
(**) Les établissements pouvant démontrer que leurs besoins en eau utilisée pour le procédé de fabrication ont été réduits au minimum (mise en œuvre des techniques les plus économes du secteur d’activité, respect d’une valeur de consommation spécifique reconnue pour le secteur d’activité, etc.) ne sont pas soumis aux réductions de prélèvement ci-dessus. Ils veilleront toutefois à optimiser leur gestion de l’eau (ordonnancement de la production…).
(***) Une tolérance sur l’horaire de début d’interdiction administrative sera observée pour l’irrigation par enrouleur, jusqu’à 11h du matin.

Pour les réserves constituées hors période de sécheresse et non situées sur un cours d’eau, aucune réduction des prélèvements ne leur est appliquée. En revanche, une abstention d’irrigation de 9h00 à 19h00 à partir de ces réserves est à recommander. Aucun remplissage ou mise à niveau de ces réserves ne peut être effectué en période de sécheresse.

Si la réglementation en vigueur prévoit un système de comptage, les relevés des compteurs sont effectués à fréquence bimensuelle.

Ne sont pas concernés par ces mesures les usages prioritaires de l’eau : il s’agit des usages liés à la santé (dispositifs d’abattage des poussières en carrières, abreuvage des animaux, etc), à la salubrité (opérations de nettoyage ne pouvant être reportées par exemple), à la sécurité civile (eaux d’extinction des incendies par exemple), à l’alimentation en eau potable et à la préservation des écosystèmes aquatiques.

Hors les communes qui passent en alerte sécheresse par l’arrêté sus-cité, les communes du bassin versant de l’Huveaune amont, de la zone D1 du PAS, placées en alerte renforcée depuis le 4 mai 2022, le reste du département reste en situation de vigilance sécheresse.

Les arrêtés préfectoraux Sécheresse et le plan d’actions sécheresse du Var sont consultables sur :

Le point général sur la sécheresse dans le Var en cliquant ICI

La vigilance et la gestion économe de la ressource en eau est l’affaire de tous.