Contenu

Appel à projets "Label écoles numériques 2020"

 

Un nouvel appel à projets, destiné aux communes rurales de moins de 3.500 habitants, vise à soutenir les initiatives innovantes dans le domaine du numérique pédagogique.

Cet appel à projets constitue un élargissement de l’appel à projets "Écoles numériques innovantes et ruralité" (Enir), lancé en juin 2018 et destiné à soutenir le développement de l’innovation numérique pour l’éducation dans les écoles des communes rurales.

 

Comme l’appel à projets "Écoles numériques innovantes et ruralité" (Enir), lancé en juin 2018, qui a permis l’équipement numérique de 3.791 écoles et 3.570 communes, le "Label écoles numériques 2020" s’inscrit dans le cadre de la politique de développement du numérique pour l’éducation du ministère de l’Education nationale et de la stratégie interministérielle pour les ruralités. 15 millions d’euros issus du programme des investissements d’avenir (PIA) lui seront consacrés.
Si, globalement, les projets doivent contribuer à favoriser l’innovation pédagogique et la transformation des pratiques pédagogiques dans l’école au service de la réussite scolaire de tous les élèves, dans le détail, ils peuvent favoriser l’acquisition des savoirs fondamentaux et l’individualisation de la pédagogie, renforcer la dimension inclusive de l’école, favoriser l’acquisition par les élèves d’une culture et de compétences numériques ou encore accompagner une redéfinition de l’offre scolaire et éducative du territoire. Le cahier des charges précise encore que la réponse à l’appel à projets sera "l’expression de la volonté de chacun des acteurs (collectivité, équipe pédagogique, académie) de faire converger leurs efforts au service du projet".

EPCI et maternelles
Le "Label écoles numériques 2020" comprend plusieurs changements par rapport à Enir. Le plus notable est la redéfinition du critère de population : les communes éligibles sont celles dont la population n’excède pas 3.500 habitants et qui n’appartiennent pas à une aire urbaine de plus de 10.000 habitants. Dans le précédent appel à projets, cette limite était fixée à 2.000 habitants. Sont également éligibles, les regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) dont les communes répondent individuellement aux exigences d’éligibilité, les EPCI à fiscalité propre ou non (Sivos, RPI adossés à un EPCI, etc.) ayant la compétence scolaire comprenant la gestion des écoles primaires, dont la commune la plus peuplée n’excède pas 5.000 habitants et dont plus de la moitié des communes membres comptent moins de 3.500 habitants. Il est enfin à noter que les écoles maternelles sont aussi éligibles à cet appel à projets, en particulier pour des packs de robotique ou permettant des activités débranchées.
La subvention de l’État couvrira 50% de la dépense engagée par école. Elle est plafonnée à 7.000 euros pour chacune d’entre elles. Pour être éligible, la dépense engagée pour chaque école devra s’élever a minima à 3.000 euros (pour une subvention de l’État de 1.500 euros). Le soutien accordé pourra contribuer au financement global du projet, lequel intégrera les moyens nécessaires à sa mise en œuvre et à sa réalisation (réseau wifi de l’école, infrastructures, mise en réseau des écoles, plateformes collaboratives, etc.).
Les dossiers de candidatures pour le "Label écoles numériques 2020" doivent être transmis avant la fin mai 2020 au comité départemental qui les priorisera. Les résultats devraient être publiés à la rentrée 2020.

Dossier et calendrier
Les délégués académiques au numérique (DAN) et les inspecteurs d’académie, directeurs académiques des services de l’Education nationale (IA-DASEN) sont les interlocuteurs directs des collectivités compétentes pour les accompagner dans l’élaboration des dossiers.
Les projets doivent être transmis avant la fin mai 2020 au comité départemental qui priorisera les projets.

Banque des territoires

 
 

Documents associés :