Contenu

Après la crue : victimes d’inondations

 
© photo vb DDTM

 

Votre maison, votre logement a été inondé, les dégâts sont conséquents.

La réintégration des locaux d’habitation après l’inondation nécessite diverses mesures d’information de la population en matière d’hygiène de l’habitation et de l’alimentation

Téléchargez la fiche En cas d’inondations (format pdf - 497 ko - 23/06/2010)
Préserver votre santé et celle de vos proches dans ces circonstances difficiles :
Choc psychologique
◘ Je me rapproche de mon médecin, pour moi et mes proches
◘ Je fais attention aux personnes près de chez

 







Je limite les accidents chez moi
◘ Rebranchement du circuit électrique par des professionnels
◘ Je vérifie tous mes appareils électriques

Désinfection des habitations :
Dès la décrue des eaux enlevez et évacuez les vases, boues et immondices et détritus. A défaut de pouvoir les évacuer rapidement par des bennes spécialisées, les rassembler en tas et les désinfecter en les saupoudrant de chlorure de chaux solide (100 à 200g/m2 ou 1Kg/m3)
Caves et sous-sols :
Répandre du Crésyl ou saupoudrer de chlorure de chaux solide. Badigeonner les murs après lavage et grattage éventuel à l’aide de lait de chaux, de Crésyl ou eau de javel (1 litre/5 l d’eau).

Logements :
Chaque fois que possible, désinfectez les sols et/ou les murs à l’aide de chlorure de chaux, lait de chaux, savons, lessive de soude, Javel diluée, Crésyl dilué. Le séchage au moyen d’appareils ou foyers existants doit s’accompagner d’une large aération.

Fosses d’aisance et assainissement :
Faites vérifier et remettre en état les fosses septiques. Vidangez et désinfectez les fosses étanches.
Vérifiez l’état des regards et du système d’épandage ou d’infiltration.

Risques d’intoxication par le monoxyde de carbone :
Attention aux risques d’intoxication lors de l’utilisation dans les locaux d’appareils de chauffage par combustion ou de moteurs thermiques (motopompes, …)

Aliments :
Je trie les aliments
◘ Je jette les aliments restés dans l’eau
◘ Je ne recongèle pas les denrées décongelées
◘ Je ne conserve pas les denrées stockées dans un réfrigérateur dont le fonctionnement a été interrompu du fait d’une longue coupure d’électricité.
◘ Je ne consomme pas les légumes affectés par les eaux qu’après lavage et trempage dans une eau javellisée et après cuisson
◘ avant de boire l’eau, je m’assure auprès de ma mairie qu’elle est potable

Consommation d’eau potable
Certains réseaux d’alimentation publics de la zone sinistrée dans le Var ont pu être affectés par les inondations.

Afin de préserver la santé des habitants, des restrictions de consommation ont pu également être fixées par arrêté municipal pour les zones concernées. Dans ce but, l’utilisation d’eau du robinet à des fins de consommation humaine - à savoir l’eau de boisson, la préparation de salades et de denrées consommées crues ainsi que le lavage des dents - est interdite dans ces zones.

A ce jour, la plupart des communes affectées par une restriction d’usage de l’eau distribuée retrouvent progressivement une eau de bonne qualité. Pour les communes les plus impactées par les inondations, les résultats des analyses du contrôle sanitaire renforcé obtenus dans les prochains 48 à 72 heures devraient permettre de confirmer ou d’évaluer l’évolution de leur situation sanitaire.

Dans ces communes, des dispositifs de secours sont mis en place afin d’assurer un approvisionnement de la population en eau potable. Les modalités de mise en œuvre de ce dispositif sont affichées en mairie.

La mise en œuvre de mesures appropriées et les résultats des analyses donneront l’assurance que l’eau du robinet ne présente aucun danger pour la santé de la population.

Votre Maire vous tiendra informé de l’évolution de la situation.

En ce qui concerne les puits ou forages privés ayant été submergés de façon durable ou temporaire par des écoulements liés aux inondations, leur contamination est fortement probable. En conséquence, leur eau ne doit pas être consommée.

Lorsque des dispositifs individuels de traitement d’eau ont été installés, il est indispensable de faire procéder par un opérateur compétent à la révision et à la réfection de ces installations avant toute nouvelle mise en service ; Il est rappelé, à cette occasion, que ces dispositifs de traitement chez le particulier doivent être conçus de façon à laisser à disposition du consommateur au moins un robinet délivrant une eau non traitée.

Déchets
Afin de ne pas provoquer de pollution des sols et des nappes, ne stockez pas les déchets dans des lieux qui ne sont pas réservés à cet effet mais dans des bennes spécialement mises à disposition par les collectivités et qui doivent être régulièrement évacuées vers des centres de traitement ou de stockage adaptés à la nature des déchets.

Animaux :
Je mets les animaux morts dans des sacs plastiques et je préviens la mairie.

Procédure de déclaration de catastrophe naturelle :
Schéma de la procédure d’indemnisation en cas de catastrophes naturelles (format pdf - 102.9 ko - 21/01/2014)
Ouvrez la rubrique :Procédure de déclaration de catastrophe naturelle

Assurances :
Les assurés doivent faire une déclaration auprès de leur assureur dans les 5 jours suivant le sinistre. Ils bénéficient d’un délai de 10 jours supplémentaires une fois que l’arrêté interministériel est publié.
Il conviendra notamment d’établir la liste précise des biens détruits et ne rien jeter dans l’attente du passage éventuel de l’expert.
Ils peuvent également fournir des photographies des dommages.
Assurance et catastrophes naturelles sur vosdroits.service-public.fr

Pour les entreprises sinistrées
Guichets uniques pour les professionnels sinistrés

Pour faciliter les procédures administratives, la préfecture du Var et la chambre de commerce et d’industrie du Var mettent en place des guichets où sont centralisées les démarches pour les entreprises sinistrées par les inondations.

Sur Saint-Raphaël / Fréjus, l’accueil des entreprises est d’ores et déjà ouvert à l’antenne de développement territorial Saint-Raphael-Fréjus, 190 place Pierre COULLET, 83700 Saint-Raphaël, Tél : 04 98 11 41 30 – Mél : antenne.st-raphael-frejus@var.cci.fr

A compter du lundi 1er décembre, deux nouveaux guichets à destination des entreprises sinistrées seront ouverts

- A Sainte Maxime, dès 10h, à la Maison de l’Entreprise, Espace Gilbert David - 10 place Jean Mermoz, 83130 Sainte Maxime, Tél : 04 94 79 42 30 – Mél : mde@ste-maxime.fr

- A La Londe les Maures dès 08h30, à la mairie de La Londe, salle du Conseil Municipal
Les horaires d’ouverture sont : 8h30 -12h30 / 13h30 -17h du 1/12 au 3/12 inclus.

Guichets uniques pour le monde agricole

La chambre d’agriculture du Var a constitué une cellule pour les sinistrés de la filière agricole à son antenne de Hyères joignable au 04 94 99 74 00.
La chambre d’agriculture sera également présente au guichet unique « entreprises » installé à la Mairie de La Londe.

Pour toute assistance technique
Unité territoriale de la DIRECCTE 04 94 09 64 90
La DIRECCTE apporte un appui spécifique aux entreprises en matière d’information et de mise en œuvre des dispositifs d’activité partielle (ex chômage partiel) et toute question liée au droit du travail. Courriel Direccte-paca-ut83.chomage-partiel@direccte.gouv.fr

URSSAF PACA et centre de paiement RSI 04 94 41 87 58
Étudieront favorablement les demandes de report de charges sociales pour les entreprises sinistrées qui se manifesteront. Prendre contact sans délai avec le service recouvrement

Calamités agricoles
La procédure et questions/réponses

Remettre sa maison en état :
Téléchargez le guide : le guide remise en état (format pdf - 309.3 ko - 02/01/2013)
Référentiel de travaux de préventions (format pdf - 4.1 Mo - 21/01/2014) du risque d’inondation dans l’habitat existant

 
 

victime, inondation, la londe, sainte-maxime,Var, victime, inondation, la londe, sainte-maxime, Var, victime, inondation, la londe, sainte-maxime, Var