Contenu

Baignade, prévention des noyades

 

Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1 000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

 

A l’approche des vacances et des premières chaleurs, là où les risques de noyades sont accrus, rappelez-vous les bons réflexes pour vous baigner en toute sécurité.

Pour se baigner en toute sécurité :
Apprenez tous à nager
Baignez-vous toujours avec vos enfants
Choisissez des zones de baignade surveillée
Tenez compte de votre état de forme

Pour se baigner à la plage :
Afin de réduire les risques liés à la baignade et de passer un été en toute sécurité, il est important de respecter quelques recommandations élémentaires. Ouvrez La vigilance s’impose à tous !

 



L’aisance aquatique et J’apprends à nager

 

L’aisance aquatique est à distinguer de l’apprentissage de la natation et des nages codifiées. Cet apprentissage est à destination des 4-6 ans en temps scolaire, périscolaire ou extrascolaire. L’aisance aquatique consiste à savoir entrer dans l’eau sans paniquer, se déplacer avec la tête immergée, sans appui terrestre ou matériel d’aide à la flottaison, et à savoir sortir de l’eau. L’aisance aquatique se définit comme une « expérience positive de l’eau qui fonde la capacité d’agir de façon adaptée dans une diversité de situations rencontrées en milieu aquatique ».

J’apprends à nager. En complément des apprentissages de la natation à l’école, le dispositif « J’apprends à nager » est un programme d’apprentissage gratuit de la natation, initié par le ministère des Sports, destiné aux enfants de 6 à 12 ans, avec un accès prioritaire aux populations les plus fragiles et résidant sur les territoires carencés.
L’un des objectifs de l’opération est de dispenser un savoir-nager sécuritaire afin d’écarter le risque de noyade et de permettre à tous les enfants entrant en classe de 6e de savoir nager.

 



Les chiffres

 

L’arrivée des vacances et des premières chaleurs est le plus souvent synonyme de pics de noyades estivales. Les différentes enquêtes Noyades menées ces dernières années par Santé Publique France en partenariat avec le ministère des Sports ont démontré que les noyades accidentelles survenaient le plus souvent en mer (44 %), en lacs, plans d’eau, fleuves, rivières (22 %) mais aussi en piscine familiale (20 %). Les enfants de moins de 6 ans payent le plus lourd tribut, notamment dans les piscines privées familiales.

 



 



 



Ouvrez un compte Twitter
Les services de l’État dans le Var sont présents sur Twitter. Inscrivez-vous au fil d’actualité en suivant le compte @Prefet83

 

Marianne
Enregistrez l’adresse du portail www.var.gouv.fr sur vos pages