Contenu

Dispositif de mise à l’abri des personnes vulnérables cet hiver

 

Assurer les capacités d’hébergement des personnes en difficulté

Le dispositif de mise à l’abri des personnes vulnérables est reconduit pour la période hivernale 2020-2021.

 

Tout au long de l’année, l’État et ses nombreux partenaires associatifs assurent les capacités d’hébergement des personnes en difficulté et peuvent ainsi mettre à l’abri, chaque jour, jusqu’à 671 personnes.

Cette mobilisation est renforcée à l’entrée de l’hiver par la mise en œuvre d’un protocole opérationnel de veille et d’alerte.
Piloté par la direction départementale de la cohésion sociale sous l’autorité du préfet, il mobilise l’ensemble des associations et partenaires qui œuvrent dans le domaine de l’hébergement d’urgence des sans-abris. Le service intégré d’accueil et d’orientation SIAO 115 y joue un rôle essentiel dans la réception des appels et le rapprochement entre les demandes et les offres d’hébergement.

Cette année, ce dispositif est activé dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire et le confinement. L’État a d’ores et déjà renforcé son dispositif de protection des personnes sans abri. Des places d’hébergement d’urgence supplémentaires sont ouvertes et des moyens de repérage et d’accompagnement des personnes vulnérables sont activés. Les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire ne se substituent donc pas au dispositif hivernal mais viennent en complément.

Le protocole opérationnel de veille et d’alerte destiné aux personnes sans abri pour la période hivernale

Ce protocole définit les actions à mettre en œuvre au niveau local et vise à détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures de l’hiver et ses aspects collatéraux, en portant une attention particulière aux populations sans domicile stable.

Ce dispositif s’articule autour des deux principes suivants :

  • une veille saisonnière couvrant la période hivernale jusqu’au 31 mars 2021 ;
  • un mécanisme de renforcement de la veille et des capacités d’accueil en cas de vague de froid (ou vigilance pluie orage neige) s’appuyant sur la vigilance météorologique.

Dans le département du Var, les moyens complémentaires sont mobilisés dès que les températures ressenties sont négatives ou en cas d’alerte climatique orange ou rouge (pluie, neige, orage). Cette mise à l’abri s’effectue dans des lieux d’accueil ou d’hébergement que l’État peut mobiliser, soit à titre pérenne, soit dans le seul cadre de la campagne hivernale.

Les axes du protocole sont :

  • Assurer la coordination des différents intervenants de l’urgence sociale ;
  • Répondre au plus près aux demandes, identifier et activer les places exceptionnelles pour assurer une mise à l’abri effective des personnes en demande en situation de précarité sur l’ensemble du département ;
  • Renforcer la démarche d’aller-vers assurée par les maraudes ;
  • Accompagner vers le logement pérenne les personnes en capacité d’y accéder et mieux prévenir les situations pour lesquelles un risque d’expulsion locative a été identifié.

Les moyens d’actions du dispositif hivernal

Le dispositif opérationnel de veille et d’alerte s’appuie sur :

  • une mobilisation optimale des moyens disponibles : l’opérateur de l’État, le SIAO-115 du Var répond aux appels 24h/24 et 7J/7. Il est chargé de rapprocher la demande et l’offre d’hébergement et de logement adapté et de garantir la continuité du parcours des personnes prises en charge. Il informe, en temps réel, la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Var de l’évolution des demandes en nombre et par zone géographique.
  • 60 places complémentaires sont ouvertes depuis le 21 octobre 2020 sur Giens et 10 places sur Draguignan pour répondre aux besoins des personnes sans hébergement.

En cas d’alerte climatique :
Dès que les températures sont négatives (-1°) ou en cas de vigilance météorologique orange ou rouge (pluie, orage, neige), les moyens suivants sont activés :

  • Ouverture de 7 accueils de jour et extension horaire de ces accueils.
  • Ouverture d’une salle communale à Saint-Raphaël.
  • Ouverture exceptionnelle d’un accueil de jour, la nuit, à Hyères.
  • Mobilisation de 8 salles paroissiales la nuit (sur les agglomérations de Toulon, Draguignan, Saint-Raphaël, Sainte-Maxime, Le Beausset, Saint-Maximin) dès l’activation du dispositif afin que les personnes sans hébergement puissent trouver un abri momentané (soit 54 places en file active).
  • Renforcement du dispositif hôtelier ( partenariat avec 17 hôtels du département)
  • Renforcement des équipes d’écoutants du 115

A partir de – 5°, à tous les dispositifs précédemment cités se rajoute une intensification de l’activité des maraudes (extension horaires).

Sur toute la période hivernale :

  • Mobilisation d’un médecin coordinateur sur Toulon dont la mission est de coordonner le parcours de soins des personnes vivant à la rue en lien avec les professionnels de la santé ;
  • Intervention du SMUR dans le cadre de la régulation médicale du centre 15 suite à signalement au 15, 18 ou 112. Si une personne refuse d’être mise à l’abri, alors qu’elle semble en danger, il appartient aux agents entrés à son contact d’user, dans un premier temps, de toute leur persuasion et en cas d’échec, de prévenir le Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU) qui activera les moyens de secours adaptés à la prise en charge de la personne. L’obligation d’assistance à personne en danger qui impose, le cas échéant, de faire hospitaliser une personne avec ou sans son consentement, sera appréciée par les acteurs de terrain en lien avec le médecin régulateur du SAMU.

Ce dispositif s’appuie également sur la vigilance de tous. Toute personne qui identifie une personne sans-abri en difficulté ou en danger dans la rue doit, durant cette période, appeler le 115, numéro d’appel gratuit et accessible 24h/24, 7j/7 pour signaler la situation de cette personne à un écoutant. Celui-ci mobilisera ensuite les équipes mobiles.


Fiche actions précarité - Crise sanitaire (format pdf - 55 ko - 05/11/2020)

 

 
Ouvrez un compte Twitter
Les services de l’État dans le Var sont présents sur Twitter. Inscrivez-vous au fil d’actualité en suivant le compte @Prefet83
 


Marianne
Enregistrez l’adresse du portail www.var.gouv.fr sur vos pages