Contenu

EXERCICE « crash aérien » sur l’aérodrome « Hyères Le Palyvestre »

 

Le Préfet du Var organise, avec les acteurs concernés un exercice de simulation de crash d’aéronef le mardi 2 avril 2019 en matinée sur le site de la base d’aéronautique navale de « Hyères – Le Palyvestre ».

 

Le Préfet du Var organise, avec les acteurs concernés(*) un exercice de simulation de crash d’aéronef le mardi 2 avril 2019 en matinée sur le site de la base d’aéronautique navale de « Hyères – Le Palyvestre ».

Cet exercice de sécurité civile a pour but d’entraîner, sous l’autorité du préfet du Var et en coordination avec les autorités de la Marine Nationale, les services concourant à la gestion de crise, de tester la chaîne d’alerte, la circulation de l’information et la prise en charge des impliqués lors d’un crash d’aéronef.

Dans le cadre de cet exercice la sirène d’alerte du site sera réellement déclenchée : s’agissant d’une simulation d’accident, aucune posture particulière ne sera à appliquer par la population.

Par ailleurs, aucune route ne sera fermée pour cet exercice, autour de la base d’aéronautique navale de Hyères comme autour de l’aéroport civil.

L’attention du public est également appelée sur le fait que le déploiement de nombreux moyens de secours et des forces de sécurité du mardi 2 avril 2019 en matinée est lié à la mise en oeuvre de cette simulation.

(*) la base d’aéronautique navale (BAN) de Hyères le Palyvestre, la société d’exploitation de l’aéroport de Toulon-Hyères (SEATH), le bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), les autorités de la Marine Nationale, la compagnie de gendarmerie des transports aériens de Nice, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP), la délégation militaire départementale (DMD), le service départemental d’incendie et de secours (SDIS), le SAMU, le conseil départemental, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), la commune de Hyères, l’hôpital d’instruction des armées (HIA Sainte-Anne), l’agence régionale de santé (ARS), le centre hospitalier intercommunal Toulon/ La Seyne-sur- Mer (CHITS) et le centre hospitalier d’Hyères.