Contenu

La vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires

 

Dimanche 1er juillet 2018 !

Sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées.

 

En abaissant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, le Gouvernement entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées, qui était de 73 384 en 2017 (dont 24 732 ont dû être hospitalisées).

C’est mathématique : agir sur la vitesse permet de diminuer le nombre des accidents de la route et leur gravité. Rune Elvik a étudié 500 programmes de diminution de vitesse dans le monde. Le chercheur norvégien confirme l’estimation française de vies épargnées par cette mesure de rupture dans une interview exclusive.

Sur les routes à double sens sans séparateur central

La mesure s’applique sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central les plus structurantes. C’est sur ces routes où l’accidentalité est la plus forte que les effets de la mesure seront les plus marqués.

Par route avec séparateur central, il faut entendre routes physiquement séparées par une ou deux glissières métalliques, en béton ou par un terre-plein qui peut accueillir de la verdure. Une ligne blanche, des zébras ne sont pas un séparateur central.

Certaines routes du réseau secondaire aujourd’hui limitées à 90 km/h resteront à cette vitesse, car elles sont configurées de telle sorte qu’elles permettent de sécuriser davantage les dépassements. Il s’agit des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées (deux fois deux voies et trois voies à un même sens de circulation, et uniquement dans ce sens de circulation. Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/heure).

• Une réduction de 10 km/h permet d’éviter ou d’amoindrir le choc en cas d’accident. Trois démonstrations techniques comparent les distances d’arrêt d’un véhicule, mesurent la vitesse d’impact après un freinage, et observent la différence de temps de trajet entre deux véhicules sur www.lebureaudecom.f

Dépliant : Roulons moins vite là où on meurt le plus (format pdf - 1.1 Mo - 29/06/2018)