Vie en société

Contenu

Le service national universel dans le Var

 

Ce lundi 4 juillet, le préfet du Var et l’inspecteur d’académie ont lancé, à Draguignan, le 3ème séjour varois de cohésion 2022 du service national universel en procédant à la levée des couleurs. Près de 180 jeunes y participent.

 

Le Service national universel (SNU) a pour objectif de faire découvrir aux jeunes de nouveaux horizons, que ce soit en termes de territoires, de personnes, d’activités ou d’engagement. Il vise à favoriser le sentiment de cohésion nationale autour des valeurs communes de la République, à impliquer davantage la jeunesse dans la vie de la Nation, à lui faire prendre conscience des enjeux de la défense et de la sécurité nationale et de développer la culture de l’engagement.

Le SNU, lancé en 2019 uniquement dans quelques territoires expérimentaux, a désormais vocation à se généraliser année après année.

Séjour de cohésion à Draguignan

La première phase de ce dispositif est organisée autour d’un séjour de cohésion de deux semaines en hébergement collectif, pensé comme un temps pédagogique et d’ouverture permettant la mise en œuvre concrète de la citoyenneté, de la cohésion et de l’autonomie au contact de jeunes aux profils variés. Ce séjour se déroule du 4 au 14 juillet 2022 à Draguignan où les jeunes sont hébergés au lycée professionnel Léon Blum et au lycée Jean Moulin.

Les participants ont des parcours et des profils très divers : scolarisés dans des filières générale, technologique, professionnelle, agricole, d’autres sont décrocheurs, inscrits en mission locale ou apprentis. Certains sont en situation de handicap. Ils ont grandi et vivent dans des territoires urbains, péri-urbains et ruraux.

Durant leur séjour à Draguignan, un programme d’activités extrêmement varié leur est proposé, fruit d’un travail partenarial entre l’Éducation nationale et les partenaires locaux. Il comprend, entre autres, une sortie à la base de loisirs de Fréjus, un escape game sur la 36ème division au Dramont, de l’accrobranche à Vidauban, un jeu de piste aux Arcs, des ateliers nutrition mais aussi une visite à la banque de France, une sensibilisation à la sécurité routière, la présentation des métiers de la police, une formation aux gestes qui sauvent, un atelier débat sur la laïcité, un autre sur la défense nationale…

Le préfet présent à l’ouverture et à la clôture de la session participera également à une rencontre-débat pour échanger avec les jeunes volontaires sur le thème de « la mémoire dans le département ».

 

Mission d’intérêt général et engagement

À la suite du séjour de cohésion, les jeunes volontaires choisiront une mission d’intérêt général (MIG) d’une durée de 2 semaines à effectuer au cours de l’année.

À l’issue de la mission d’intérêt général, les jeunes volontaires pourront s’engager, s’ils le souhaitent, sur une période plus longue dans un dispositif de volontariat existant comme le Service civique, la réserve civique et ses réserves, le dispositif des jeunes sapeurs-pompiers, les différentes réserves des Armées, de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale, le corps européen de solidarité…

 



Les chiffres du SNU dans le Var

En 2021 :
248 varois ont effectué leur séjour de cohésion hors du Var
142 participants accueillis dans le Var, au Golf Hôtel
72 Missions d’Intérêt Général (MIG) d’ores et déjà effectuées par les jeunes du Var.

En 2022 :
178 jeunes accueillis au mas de l’Artaude au Pradet en février
149 jeunes accueillis au lycée Golf hôtel à Hyères en juin tandis que 275 jeunes Varois ont rejoint d’autres départements pour leur séjour de cohésion
178 jeunes accueillis aux lycées Léon Blum et Jean Moulin à Draguignan

Les chiffres 2021 du SNU au niveau national

18 000 jeunes volontaires âgés de 15 à 17 ans.
122 centres SNU répartis dans toute la France.
3,8 % des jeunes volontaires se déclarent en situation de handicap : 2,9% bénéficient
d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS) et 4,5% d’un projet d’accueil individualisé (PAI).
4,2 % des jeunes volontaires sont issus des quartiers prioritaires de la ville (QPV) et 36 %
des zones rurales ou très rurales.
56 % des volontaires sont des jeunes filles.
84 heures de mission d’intérêt général (MIG), à réaliser dans l’année qui suit le séjour de
cohésion au sein d’un service public, d’une association, d’une collectivité, d’un corps en uniforme, etc.
• Environ 2 700 cadres (équipes de direction/cadres de compagnie/tuteurs de maisonnées).


Toutes les informations sur le SNU en cliquant ICI

 
 
 
 



Ouvrez un compte Twitter
Les services de l’État dans le Var sont présents sur Twitter. Inscrivez-vous au fil d’actualité en suivant le compte @Prefet83

 


Les services de l’État dans le Var sont présents sur Facebook. Connectez-vous sur le compte www.facebook.com/Prefet83

 

Marianne
Enregistrez l’adresse du portail www.var.gouv.fr sur vos pages

 


Contactez les services de l’État par courriel

 


Enquête qualité web. 5 minutes de réponses pour améliorer le portail de l’État…