Salle de presse

Contenu

Les lauréats du concours national de la Résistance et de la Déportation

 

104 collégiens et lycéens sur 245 participants ont été mis à l’honneur à la préfecture du Var pour leurs travaux sur la fin de la guerre - les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945.

 

Mercredi 29 juin, Evence Richard, préfet du Var avec Jean-Marc Noaille, inspecteur d’académie référent Mémoire et citoyenneté ainsi qu’Andrée Laurent présidente d’honneur du jury ont décerné leurs prix aux lauréats départementaux du concours national de la résistance et de la déportation (CNRD), en présence des représentants et des personnalités du monde associatif combattant. 



Au cours de la cérémonie, le préfet du Var a remis à la présidente du jury, Andrée Laurent, déportée rescapée du camp de Ravensbrück les insignes de commandeur des Palmes académiques.

 

Le concours national de la Résistance et de la Déportation

Créé en 1961 par la volonté conjointe des Résistants et de l’Éducation nationale de faire vivre la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, le CNRD est le seul concours à associer dans chaque département les instances académiques de l’éducation nationale, les associations de résistants et de déportés, et l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG). À l’échelle nationale, il compte parmi ses partenaires les ministères de la défense, de la justice, de la culture, les associations et fondations de mémoire, les musées et mémoriaux.

Ce concours s’appuie sur l’enseignement de l’Histoire et sur les Mémoires. Il contribue à un travail pluridisciplinaire, dans une démarche d’éducation à la citoyenneté. À ce titre, il s’inscrit dans le parcours citoyen de l’élève.

Il se divise en 4 catégories :

• catégorie individuelle 3e ;
• catégorie individuelle lycée ;
• catégorie travaux collectifs collège ;
• catégorie travaux collectifs lycée.

Dans les catégories individuelles, les élèves composent sur un sujet imposé en lien avec le thème de l’année.

Dans les catégories travaux collectifs, les élèves choisissent le type de production et le support utilisé, tout en respectant le thème de l’année.

• Thème de l’année

Les travaux réalisés cette année et l’année dernière ont porté sur le thème « La fin de la guerre – les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIᵉ Reich (1944-1945) ».

Les participants au concours

• 160 élèves de 3e et 85 élèves de lycée ont participé au concours

• 11 établissements scolaires sont concernés :

• 7 collèges :

  • Font de Fillol (Six-Fours) ;
  • Gabriel Colette (Puget-sur-Argens) ;
  • Jean Cavaillès (Figanières) ;
  • Irène et Frédéric Jolliot Curie (Carqueiranne)
  • L’Herminier (La Seyne-sur-Mer) ;
  • Romain Blache (Saint-Cyr-sur-Mer) ;
  • Saint-Joseph La Navarre (La Crau).

• 4 lycées :

  • Bonaparte (Toulon) ;
  • Golfe de Saint-Tropez (Gassin) ;
  • Jean Aicard (Hyères) ;
  • Raynouard (Brignoles).

104 lauréats ont été mis à l’honneur, parmi les 245 jeunes Varois ayant participé. Leurs travaux ont été sélectionnés au niveau départemental par un jury constitué d’enseignants varois et de représentants d’associations mémorielles réunis sous la présidence d’Olivier Millangue, inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’éducation nationale du Var et de Jean-Marc Noaille, inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional d’histoire-géographie, référent académique « Mémoire et Citoyenneté ».

 
 

Documents associés :