Qui sont-ils ?

Contenu

Les xylophages

 

Un xylophage est un organisme vivant dont le régime alimentaire est composé de bois. Ces animaux, à l’état larvaire ou adulte, mangent les branches, les troncs ou les racines des arbres morts ou vivants.

 

Les insectes dits xylophages, pour la plupart, ne peuvent digérer seuls la cellulose et/ou la lignine ; la présence (soit dans le substrat, soit dans leur tube digestif ou dans le bois) de champignons ou de symbiotes est indispensable à l’assimilation du bois par les xylophages.

Les insectes xylophages peuvent occasionner des dégâts importants dans les bâtiments en dégradant le bois et ses dérivés utilisés dans la construction.

Leur activité peut affecter la qualité d’usage des bâtiments mais aussi causer des désordres importants dans leur structure même. Dans les cas les plus extrêmes, elle peut conduire à leur effondrement.

Il existe une multitude de catégories d’insectes xylophages. En France, on distingue :

  • Les insectes à larves xylophages : capricorne, vrillette, lyctus et syrex. Les insectes adultes sont inoffensifs et vivent très peu de temps. Ce sont leurs larves qui dévorent le bois et vivent dedans pendant des années, jusqu’à leur métamorphose en adultes prêts à se reproduire.
  • Les termites, qui vivent en colonie à l’extérieur, dans le sol, mais sont capables de traverser les maçonneries des maisons et immeubles pour venir s’attaquer au bois.

Les coléoptères (capricornes) font parti avec les isoptères (termites) des principales espèces de xylophages.

Leurs caractères principaux sont :

  • Deux élytres cornés qui se juxtaposent au repos,
  • pièces buccales broyeuses,
  • métamorphose complète (holométabole)

Les "vrais" Insectes xylophages mangent le bois vivant ou malade ou récemment abattu dit "bois frais" en creusant des galeries dans l’aubier (bois secondaire jeune périphérique) ou le "coeur" (duramen : bois secondaire le plus ancien donc le plus dur) ; certains cependant restent sous l’écorce.
Pour digérer la cellulose, les Anobiides, Cérambycides et Buprestides possèdent une cellulase tandis que d’autres comme les Cossides possèdent des symbiontes (Bactéries et Champignons).