Appels à projet

Contenu

Lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)

 

La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a vocation à coordonner et animer la politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives.

 

L’année 2020 a été marquée par un contexte sanitaire, social et économique particulièrement difficile. Les conséquences immédiates des périodes de confinement sur les usages de substances psychoactives ont été contrastées. D’après les premiers éléments d’observation de l’Observatoire français des drogues et toxicomanie, un quart des fumeurs auraient augmenté leur consommation dans cette période ; un usager sur 10 sa consommation d’alcool ; et la part des usagers quotidiens de cannabis a augmenté de 11 points (passant de 20 à 31%).

Le confinement a par ailleurs suscité l’essor de certains jeux d’argent et de hasard comme le poker en ligne. L’usage des écrans s’est intensifié. Il est probable que, pour une partie de la population, l’aggravation des consommations et comportements à risque perdure, en particulier en raison de la dégradation de l’état de santé mentale liée aux effets combinés de la crise sanitaire et de ses impacts économiques et sociaux à court et moyen termes.

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) soutient des projets destinés à sensibiliser les populations les plus exposées et les jeunes en milieu scolaire et festif aux dangers de la consommation de substances psychoactives, aux phénomènes d’addictions avec ou sans substances, ainsi qu’à l’importance et la gravité de leurs conséquences en termes de réussite académique, d’insertion, de santé, de sécurité et de tranquillité publiques.

Afin de mettre en œuvre les orientations du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 (disponible en ligne sur le site www.drogues.gouv.fr), le préfet de région Provence-Alpes-Côte-d’Azur a défini une feuille de route visant à structurer les actions :

  • des porteurs de projets ont été sélectionnés pour intervenir au niveau régional sur des actions définies par la Région,
  • trois objectifs stratégiques ont été identifiés et pourront être portés au niveau départemental :
    - renforcer la prévention et agir sur la précocité des consommations,
    - soutenir le développement de dispositifs de réduction des risques et des dommages adaptés aux publics et aux territoires,
    - soutenir la mise en œuvre de programmes de sensibilisation et de formation spécifique à la thématique addictive.

Le préfet du Var, chef de projet départemental, met en œuvre ces orientations et assure la cohérence de la programmation des actions dans le département.

Vous trouverez ci-joint : l’appel à projets départemental, la feuille de route territoriale 2019-2022, ainsi que les modalités de dépôt des demandes de subvention.

Pour les projets départementaux :

Comme en 2020, il convient de saisir vos demandes de subventions par voie dématérialisée à partir du lien ci-dessous, jusqu’au vendredi 12 mars 2021, délai de rigueur :

INFORMATION : cette année la MILDECA va lancer un nouvel appel à projet national à destination des collectivités locales. L’objectif sera notamment d’apporter un soutien aux projets des
collectivités visant à la prévention et à la réduction des comportements à risques que sont les conduites addictives et le trafic de stupéfiants.

Seuls les projets permettant une prise de conscience globale de ces comportements à risques et impliquant fortement les élus seront retenus. Vous serez informés en temps utile du lancement de cet appel à projets.

 



Ouvrez un compte Twitter
Les services de l’État dans le Var sont présents sur Twitter. Inscrivez-vous au fil d’actualité en suivant le compte @Prefet83

 


Les services de l’État dans le Var sont présents sur Facebook. Connectez-vous sur le compte www.facebook.com/Prefet83

 

Marianne
Enregistrez l’adresse du portail www.var.gouv.fr sur vos pages

 


Contactez les services de l’État par courriel

 


Enquête qualité web 2021. 5 minutes de réponses pour améliorer le portail de l’État…

 
 

Documents associés :