Contenu

Radar pédagogique

 

Ces matériels informent les conducteurs de leur vitesse sans les sanctionner, afin de les inciter à adapter leur comportement.Il affiche la vitesse, en vert si l’usager est en deçà de la limite, en rouge au-delà jusqu’à un seuil maximum (généralement 20 km/h au-dessus de la limite). Il affiche également un message d’information qui évolue en fonction de la vitesse mesurée : RALENTIR puis DANGER, afin d’inciter les usagers à adapter leur comportement.

 

Installation :

Les radars pédagogiques sont installés soit en amont des radars fixes, à une distance aléatoire en fonction de la configuration des lieux, soit sur des zones de danger non équipées de radars.

Suite à la décision du ministre de l’Intérieur, le 15 février 2013, de revenir à une cohérence dans la signalisation des radars, tous les radars vitesse fixes seront progressivement signalés par des panneaux d’annonce radars. Les radars pédagogiques installés en amont des radars fixes seront quant à eux redéployés vers des zones de danger non équipées de radars automatiques.
Ainsi, la dépose des radars pédagogiques placés devant les radars existants et leur remplacement par des panneaux d’annonce, débuté en avril 2013, est maintenant achevé.

Les radars pédagogiques déposés et en bon état de fonctionnement seront reposés dans des zones de danger où il n’y a pas de radar fixe.

Il n’y a plus de déploiement de radars pédagogiques par la Sécurité routière.

Seuls les gestionnaires de voirie peuvent prendre la décision d’en installer de nouveaux.

882 radars pédagogiques étaient déployés sur des zones de danger au 1er juillet 2017. (Tous les radars pédagogiques placés en amont d’un radar fixe ont été déposés).

Le radar pédagogique en détail sur le site de la Sécurité routière.