Contenu

Radar vitesse embarqué

 

Utilisé par les forces de l’ordre en zone de Police et de Gendarmerie, il détecte et enregistre les excès de vitesse. Radar embarqué dans un véhicule arrêté et positionné au bord de la route ou débarqué.

 

Installation :

Les choix de points de contrôle sont décidés par les préfets de département en lien avec les forces de l’ordre sur les critères suivants :

  • Les zones où se produisent des accidents pour lesquels des vitesses excessives sont principalement en cause.
  • A intervalles réguliers sur les grands itinéraires pour faire baisser la vitesse moyenne sur l’ensemble du trajet.

Marge technique :

Comme pour le radar fixe, une marge de 5 km/h, en dessous de 100 km/h -ou de 5%, au dessus de 100 km/h- est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur.

Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse " insignifiant", puisqu’il faut toujours y ajouter cette marge.

Exemple : si vous êtes enregistré à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h.

501 radars vitesse embarqués étaient déployés au 1er juillet 2017.

Le radar de vitesse embarqué en détail sur le site de la Sécurité routière.