Contenu

Radars autonomes

 

Le radar autonome est un radar déplaçable qui fonctionne grâce à des batteries. Il n’a pas vocation à être installé durablement sur un site, mais à être déplacé d’un point à une autre.

 

Le radar autonome est essentiellement utilisé :

- pour sécuriser les chantiers de voirie. Il permet en effet de faire respecter la vitesse maximale autorisée, de manière à ce que les personnels de chantiers interviennent dans de meilleures conditions de sécurité ;
- pour sécuriser les itinéraires, c’est-à-dire les tronçons de route sur lesquels les contrôles sont renforcés et effectués au moyen de plusieurs types de radars (radars autonomes essentiellement, mais aussi radars fixes, radars leurres, radars mobiles). Les radars autonomes et leurres sont déplacés sur l’itinéraire de sorte que la position du contrôle est variable.

Il peut également être utilisé dans d’autres cas de figure lorsque ce type de radar est le plus adapté pour sécuriser un site.

Installation :

Ces dispositifs sont déplaçables afin de suivre l’évolution d’un chantier ou d’être déplacés sur différentes zones de travaux, et disposent d’une autonomie en batteries d’une semaine. Ils seront signalés par un panonceau « Contrôle radar » associé à la signalisation du chantier.

Sur la base des résultats en termes de sécurité routière des usagers ainsi que des agents de chantier, le prochain CISR pourrait décider le lancement d’un marché de déploiement national.

248 radars autonomes étaient déployés au 1er juillet 2017.

Le radar de chantier en détail sur le site de la Sécurité routière.