Contenu

ALERTE RENFORCÉE SÉCHERESSE sur le bassin versant de l’Huveaune amont

 

Retrouvez ci-dessous les mesures de restrictions d’eau pour les communes de Plan d’Aups, Riboux et Saint-Zacharie.

 

Par mesure coordonnée et solidaire avec le département des Bouches-du-Rhône qui a placé l’Huveaune amont en situation d’alerte renforcée Sécheresse par arrêté préfectoral du 22 avril 2022, le préfet du Var place également en ALERTE RENFORCÉE SÉCHERESSE le bassin versant de l’Huveaune amont. Les communes de Plan-d’Aups, Riboux et Saint-Zacharie sont concernées.

En effet, le débit de l’Huveaune amont a atteint des valeurs remarquablement basses pour la saison. Les assecs constatés sur le secteur d’Auriol continuent de s’étendre.

AP Alerte renforcée sécheresse Huveaune amont 4 mai 2022 (format pdf - 2.9 Mo - 05/05/2022)

AP Alerte renforcée sécheresse sur le bassin de l’Huveaune Bouche du Rhône 22 avril 2022 (format pdf - 204.6 ko - 04/05/2022)

Il est recommandé à tous d’adopter un comportement quotidien solidaire dans les usages de la ressource en eau et de suivre scrupuleusement les restrictions d’usage récapitulées dans le tableau suivant.

Mesures à mettre en place

Mesures générales (hors usage agricole, hors prélèvements par des canaux)

Mesures pour les prélèvements par canaux

Diminution de 40 % du débit autorisé et/ou capable du canal ou, si cela n’est pas possible techniquement, fermeture 10 heures dans la journée (Maintien, en tout temps, d’un débit réservé dans le cours d’eau. En cas d’abaissement du débit du cours d’eau en dessous de ce débit réservé le canal doit être fermé.)

Mesures de limitation relatives aux usages agricoles

(*) Les établissements pouvant démontrer que leurs besoins en eau utilisée pour le procédé de fabrication ont été réduits au minimum (mise en œuvre des techniques les plus économes du secteur d’activité, respect d’une valeur de consommation spécifique reconnue pour le secteur d’activité, etc.) ne sont pas soumis aux réductions de prélèvement ci-dessus. Ils veilleront toutefois à optimiser leur gestion de l’eau (ordonnancement de la production…).

Pour les réserves constituées hors période de sécheresse et non situées sur un cours d’eau, aucune réduction des prélèvements ne leur est appliquée. En revanche, une abstention d’irrigation de 9h00 à 19h00 à partir de ces réserves est à recommander. Aucun remplissage ou mise à niveau de ces réserves ne peut être effectué en période de sécheresse.


Si la réglementation en vigueur prévoit un système de comptage, les relevés des compteurs sont effectués à fréquence bimensuelle.

 

Ne sont pas concernés par ces mesures les usages prioritaires de l’eau : il s’agit des usages liés à la santé (dispositifs d’abattage des poussières en carrières, abreuvage des animaux, etc), à la salubrité (opérations de nettoyage ne pouvant être reportées par exemple), à la sécurité civile (eaux d’extinction des incendies par exemple), à l’alimentation en eau potable et à la préservation des écosystèmes aquatiques.

Rappel : Si les communes de Plan-d’Aups, Riboux et Saint-Zacharie qui passent en alerte renforcée sécheresse par l’arrêté sus-cité, les autres communes du département restent en situation de vigilance sécheresse.

Tous les arrêtés préfectoraux "Sécheresse" sont consultables :

La vigilance et la gestion économe de la ressource en eau est l’affaire de tous.