La base navale, premier site industriel du Var.

Mis à jour le 03/05/2023
Depuis 1599, la base navale de Toulon s’est développée jusqu’à regrouper aujourd’hui 70% de la flotte française, elle est également le premier site industriel du Var.

En quelques chiffres, la base navale de Toulon c’est :

  • le 1er port militaire de Méditerranée : 2000 mouvements par an de bâtiments français et étrangers en escale.
  • le 1er site industriel et le 1er employeur du Var : 24 000 personnes travaillent chaque jour au sein de la base navale, et 2 500 entreprises sous contrat.

 Premier site industriel du Var et véritable poumon économique de la région, la base navale crée une activité socio-économique durable autour de l’industrie navale. Environ 15 000 marins sont affectés en son sein, sans compter les personnels du privé qui concourent à l’entretien des bâtiments, des personnels et des infrastructures, faisant de ce port militaire le premier site industriel du Var. Premier employeur du Var avec plus de 20 000 personnels civils et militaires (un habitant sur cinq de l’agglomération Toulon Provence Méditerranée est un marin ou civil de la marine), la marine fait également vivre de nombreuses entreprises grâce aux contrats passés notamment avec le service de soutien de la flotte ou le commissariat de la marine. Enfin, avec en son sein des entreprises telles DCNS ou la NAVFCO, installées à demeure, la base navale de Toulon est au cœur du pôle de compétitivité mer. Ainsi, avec une superficie de seulement 7% de Toulon, la marine injecte chaque année plus d’un milliard d’euros dans l’économie. A titre d’exemple, les achats alimentaires représentent à eux seuls 17 millions d’€ par an dont 80% proviennent de la région et 50% du département.

Port de projection des forces françaises. C’est à partir de Toulon que les forces de l’armée de Terre sont déployées sur les théâtres d’opérations extérieures. Ce fut le cas par exemple avec le BPC Mistral, les TCD Siroco et Foudre dans le cadre de l’opération Baliste menée pour le rapatriement des ressortissants français et étrangers qui souhaitaient quitter le Liban au cours de l’été 2006. C’est également depuis la base navale de Toulon que les navires de la marine marchande affrétés par les armées sont projetés vers les théâtres d’opérations avec vivres et matériels.

La marine acteur de son environnement. La marine acteur de son environnement . La mer est l’environnement de la marine. Acteur premier de protection de l’environnement marin avec notamment la prévention et la lutte contre les pollutions, la marine s’inscrit dans une démarche de développement durable qui se traduit par une participation active au « contrat de baie », à la certification ISO 14001 du dépôt d’hydrocarbures du Lazaret ou encore de la cuisine centrale de la base navale. Cette dernière abrite d’ailleurs deux laboratoires qui font référence au sein des milieux civils et militaires : le laboratoire d’analyse, de surveillance et d’expertise de la marine (LASEM) et le service de surveillance radiologique effectuent une surveillance constante de l’environnement atmosphérique, terrestre et marin dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres autour de Toulon.

arsenal

Une ville dans la ville. La base navale dispose de capacités de logement, de restauration, de structures sportives, d’un centre médical, d’équipes de protection (gendarmes maritimes, fusiliers marins), de sécurité (marins pompiers), de moyens portuaires (pilotage, remorquage, lamanage), de moyens de transports nautiques et terrestres, d’engins spéciaux, de service de surveillance radiologique (SSR) et de l’environnement (laboratoire de chimie), de maintenance (atelier militaire de la flotte), d’administration des personnels et matériels, d’un secteur anti-pollution capable d’intervenir sur tout le littoral méditerranéen sur ordre du préfet maritime.

La Marine nationale sur www.defense.gouv.fr