Salle de presse

Contenu

Opération de contrôle du train Toulon Saint-Cyr avec la gendarmerie

 

La directrice de cabinet du préfet du Var a participé à une opération de contrôle sur la ligne Toulon-Saint-Cyr menée par les militaires du groupement de gendarmerie.

 

L’opération menée par la gendarmerie nationale s’inscrit dans le cadre du renforcement des contrôles effectués par les forces de sécurité intérieur dans les gares et les transports en commun, voulu par le ministre de l’Intérieur.
Elle s’effectue en coordination avec les équipes de la sûreté ferroviaire de la SNCF.

Ce mercredi 26 octobre, les militaires du groupement de gendarmerie ont concentré leur action sur la ligne SNCF Toulon/Saint-Cyr, mais d’autres lignes comme Toulon/Hyères et Toulon/Les Arcs-Draguignan font l’objet des mêmes opérations.
6 militaires ont été mobilisés, accompagnés d’une équipe cynophile pour la recherche de produits stupéfiants.

Des opérations toutes les semaines


Toutes les semaines, ce sont plus de 10 gendarmes qui mènent des actions dans les trains et les gares SNCF.
Ces opérations, qui se développent depuis plusieurs semaines sur l’ensemble du département, aussi bien en zone police qu’en zone gendarmerie, permettent de lutter contre toutes les formes de délinquance qui peuvent se produire dans les transports en commun ou dans les gares :
- vols,
- violences aux personnes,
- lutte contre le trafic de stupéfiants,
- atteintes aux personnes de manière générale.

Il s’agit également d’assurer une présence dissuasive et rassurante pour la population.
L’objectif du préfet est de conforter certains bons résultats obtenus dans le département
au mois de septembre, en termes de lutte contre la délinquance, et notamment dans les
transports en commun.

Au mois de septembre 2022, les violences aux personnes dans les transports en commun ont diminué de plus de 35 %, par rapport à septembre 2021.


Enfin, conformément aux directives du ministre de l’intérieur, ce type d’opérations, qui se multiplient dans le département depuis plusieurs semaines, permet aux effectifs de police et de gendarmerie d’occuper le terrain, d’occuper la voie publique dans la mesure où les opérations s’effectuent à pied avec déambulation des effectifs. Le « plus de bleu dans la rue » voulu par le président de la République se traduit également par ce type d’opérations visant à lutter contre les infractions commises dans les transports en
commun.

Bilan de l’opération

4 personnes interpellées dont 3 qui écopent d’une amende forfaitaire délictuelle pour détention de cannabis et une personne placée en garde-à-vue pour détention de +100 g de résine de cannabis.