Contenu

Premières assises départementales de l’apprentissage du Var

 

Les premières assises départementales de l’apprentissage du Var, organisées à l’initiative de l’État (DDETS), se sont déroulées ce jeudi 10 novembre.

 

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a pour objectif de développer très fortement l’apprentissage pour faciliter l’emploi des jeunes, en démontrant des résultats d’insertion très positifs, en levant les freins à l’apprentissage, en massifiant les pratiques des entreprises, et en adaptant les formations à leurs besoins.

Devant l’enjeu que revêt aujourd’hui le développement de l’apprentissage, dispositif phare au niveau de l’insertion des jeunes, le préfet du Var a initié en 2021 une démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs et opérateurs du territoire, dans l’objectif :
- de poursuivre collectivement les efforts mis en œuvre pour augmenter le nombre d’entrées en apprentissage, afin de maintenir la forte progression de l’activité constatée depuis la mise en place de l’aide exceptionnelle ;
- de favoriser une démarche qualité dans le processus d’accompagnement des apprentis au sein de l’organisme de formation et de l’entreprise, pour éviter les ruptures en cours de parcours, encore trop nombreuses.

Les phases de déploiement des assises départementales de l’apprentissage

 

  • 2021  : élaboration d’un plan d’action départemental
    1- Renforcer l’accompagnement des jeunes apprentis sans contrat, pour éviter les sorties de formation sans qualification et les ruptures de parcours ;
    2- Développer l’apprentissage dans les secteurs en tension ;
    3- Rendre visibles les offres d’alternance proposées par les entreprises du département ;
    4- Rendre visibles les offres de formation proposées par les centres de formation (CFA) du département.
  • Organisation d’un pilotage départemental avec la constitution d’une équipe projet constituée des principaux opérateurs du territoire : Pôle emploi, Missions locales, Union Patronale du Var, Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, OPCO.
  • Novembre 2021 : réalisation d’une enquête au niveau départemental auprès des entreprises, des jeunes et des familles, pour établir un premier état des lieux et mieux identifier les axes d’actions à mettre en place.
  • Mai/juin 2022 : organisation d’ateliers thématiques territoriaux, mobilisant l’ensemble des acteurs du territoire (Chambres consulaires, Service public de l’emploi, Conseil régional, CFA, entreprises, OPCO…) pour permettre :
    • d’identifier au niveau local les leviers de développement à actionner à court, moyen, et long terme ;
    • de réfléchir à l’organisation d’un pilotage départemental pour mieux coordonner les acteurs du territoire et répondre aux besoins des métiers en tension ;
    • et aussi d’identifier les informations et outils pertinents pour que l’offre de formation et les offres des entreprises soient visibles pour l’ensemble des jeunes qui souhaitent s’engager dans cette voie.
  • Jeudi 10 novembre 2022 : organisation d’un séminaire de restitution.
  • Déclinaison de la feuille de route départementale 2023/2024.

Les chiffres de l’apprentissage dans le Var

La formation en alternance est un vrai levier d’insertion pour les jeunes Varois non qualifiés, sortis du système scolaire précocement (19,1 % de la population – Chiffres INSEE 2019).

50 % des jeunes en apprentissage dans le département ont entre 15 et 18 ans (inscription dans le cadre de l’obligation de formation 16/18 ans).

20 % des jeunes n’ont aucune qualification au moment de leur entrée en apprentissage et 38 % ont seulement un niveau, CAP, BEP ou BAC Pro.

50 % des entreprises d’accueil comptent moins de 11 salariés. Recrutement en majorité dans de petites structures dans les secteurs du commerce, de l’hôtellerie, de la restauration, des arts et du spectacle…

98 % des contrats relèvent du secteur privé et 2 % du secteur public.

Le lancement du plan de relance de l’apprentissage et la mise en place d’aides exceptionnelle durant la crise sanitaire ont représenté un réel effet de levier pour les petites entreprises (TPE, PME), majoritaires sur le département.

2017 2018 2019 2020 2021
4448 contrats 4494 contrats 4887 contrats 7116 contrats 9516 contrats

En 2022, la progression des entrées en apprentissage se poursuit grâce au maintien des aides de l’État.

Des axes de développement demeurent quant à la levée des freins périphériques et la qualité de l’accompagnement proposé aux jeunes, en CFA ou en entreprise.